Patronyme : TOURRIERE

Origine : Ce patronyme particulièrement rare et que l’on trouve surtout dans l’Hérault et la Lozère est une forme féminine et locale du sobriquet « tourrier » qui en ancien français désignait le gardien d’une tour, un portier, un geôlier.

Variante : Les différentes variantes sont TOURRIERES, TOURRIER, TOURRIÉ.

Le plus : On constate de très nombreuses recherches généalogiques pour l’essentiel dans l’Hérault jusqu’au début du 17ème (Les Matelles, Saint Gely du Fesc, Teyran, Montferrier sur Lez, Saint Martin de Londres).

Des personnages : Parmi les 405000 soldats qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792 à 1815, encore vivants en 1857, et qui reçoivent la Médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, on découvre Antoine TOURRIERE, soldat du Train, originaire de Montferrier sur Lez.

Mémoires des hommes : Le site « Mémoiresdeshommes » nous apprend que quatre soldats sont morts pour la France en 14/18. Trois étaient originaires de l’Hérault et un du Gard.

Données démographiques entre 1891-1990 : La consultation des données démographiques de l’INSEE entre 1891-1990 fait apparaître 123 naissances en France dont 97 dans l’Hérault, 10 en Lozère et 6 en Seine Saint Denis.