Patronyme : THIÈNOT

Origine : Ce patronyme est surtout présent dans l'Aube. Il s’agit de l'un des nombreux diminutifs du nom de baptême Étienne, suite à une aphérèse (amputation d’une lettre ou d’une syllabe au commencement d’un mot). Etienne est issu du latin Stephanus et du grec Stephanos signifiant couronné.

Variante : THIENNOT,THIENNAUD,THIENNAUT,THIENNEAU, THIENNEAUT.

Le plus : On constate de très nombreuses mentions de recherches généalogiques dans l’Yonne, la Marne et l’Aube jusqu’au 16ème.

Des personnages : Parmi les 405 000 soldats qui ont combattu aux côtés de Napoléon 1er pendant les guerres de 1792 à 1815, encore vivants en 1857 et qui reçoivent la Médaille de Sainte Hélène, créée par Napoléon III, on découvre Jean Pierre THIENOT né le 19 aout 1786 à Mesnil Sellières (Aube). D’octobre 1806 à janvier 1815, il a été sergent au 2ème de ligne. Son dossier mentionne son passage aux vétérans en janvier 1815.

Mémoires des hommes : Trois soldats morts en 14/18.

Données démographiques entre 1891-1990 : 186 naissances en France dont 55 dans l’Aube, 26 dans la Marne et 24 à Paris.