Patronyme : GRIMAL

Origine : Il s’agit de la forme méridionale d’un nom de personne d'origine germanique issu de « Grimwald » composé de « grim » signifiant « cruel » et  de « wald », qui gouverne.

Variante : GRIMALD, GRIMALT, GRIMAUD, GRIMALDI, GRIMAULT.

Le plus : De nombreuses recherches généalogiques en Ardèche, Aude, Aveyron, Cantal, Hérault, Lot, Lozère jusqu’au début du 17ème.

Des personnages : Pierre GRIMAL (1912 – 1996), historien et latiniste, spécialiste de la Rome antique, il est l’auteur de Voyage à Rome, Sénèque ou la conscience de l’empire, l’empire romain et la légende d’Alexandre.  Jean GRIMAL, était prêtre à Béziers. A la Révolution, il refusa de prêter serment et fut déporté d’Agde à Nice, le 11 septembre 1792, à l’âge de 32 ans.

Mémoires des hommes : 89 soldats morts en 14/18.

Données démographiques entre 1891-1990 : 2 709 naissances en France dont Aveyron (567), Tarn (258) et Hérault (213).