Patronyme : ESCOFFIER

Origine : Ce patronyme méridional, issu d’un nom de métier, signifie "marchand de cuirs" ou "ouvrier en cuirs". Il aurait été donné, à l'origine, comme surnom à un ouvrier ou à un marchand de cuir. En provençal "escoufié" signifie aussi marchand de cuir.

Variantes : ESCOFIER, ESCOFIÉ.

Le plus : J’ai noté quelques mentions de recherches généalogiques en particulier en Ardèche (Lagorce de 1720 à 1905), dans la Loire (Saint-Chamond de 1726 à 1815) et à Grasse (Alpes-Maritimes) en 1720.

Des personnages : Je proposerais tout d’abord Auguste ESCOFFIER (1849-1937), on doit à ce fameux cuisinier l'invention de la pêche Melba. Ensuite, parmi les galériens protestants des 17ème et 18ème siècles, cités dans l’ouvrage de Gaston TOURNIER, on découvre Hector ESCOFFIER, de Nions en Dauphiné, garçon cardeur âgé de 20 ans, ci-devant de la RPR, condamné à mort pour attroupement. La sentence est commuée en peine de galères le 10 décembre 1689 sur "la renommée" et il est libéré après abjuration le 16 février 1701.

Mémoires des hommes : 104 soldats morts en 14/18.

Données démographiques entre 1891-1990 : 3 641 naissances en France dont Loire (558), Rhône (518), Bouches-du-Rhône (348).