Comprendre la généalogie

L'intérêt généalogique des recensements

Des informations précises

* La composition du foyer, l'activité des membres de la famille et la présence de domestiques.
* Un suivi systématique de la famille  au rythme de ces recensements vous donnera par ailleurs - à l'inverse du côté plus "ponctuel" que conservent les actes d'État Civil - la sensation de plonger davantage dans le quotidien de vos ancêtres : les enfants qui naissent, vivent peut-être dans leurs jeunes années chez les grands-parents, ou chez un oncle, quittent la maison pour se placer dans un hameau voisin ; les domestiques qui vont et viennent, les enfants étrangers placés en nourrice dans la famille, l'arrivée ultérieure des grands-parents qui, veufs, viennent finir leurs jours chez l'un ou l'autre de leurs enfants... Les mentions "absent" ou "indigent" peuvent également être révélatrices (migration saisonnière du père par exemple).
* L'identité des employeurs, fournie vers la fin du 19ème, permet de détecter, pour certaines agglomérations, les principales entreprises et "grands employeurs" locaux.

Une source incontournable

* Si vous travaillez à l'écriture de l'histoire familiale.
* Si vous travaillez à la reconstitution de généalogies descendantes.
* Si vous cherchez une piste concernant une mère célibataire.
* Accessoirement, un outil précieux pour identifier les héritiers potentiels dans le cadre d'une recherche de succession.

Conseils

Ayez le réflexe, en cas de blocage pour la période en question (lieux de décès non connus et mariage d'un couple introuvable dans la commune de résidence par exemple), de consulter les recensements de 1871 et 1876, bien connus pour fournir (en théorie) les lieux et années de naissance des individus [information qui n'est sinon fournie qu'à partir de 1906].

Ouvrez les yeux sur le "voisinage" du foyer que vous étudiez, il serait dommage de négliger la présence, au numéro précédent ou suivant, du foyer d'un frère, d'un beau-frère ou d'un neveu, où réside peut-être justement le grand-père dont vous ne saviez pas s'il était encore vivant à cette période et où se trouve éventuellement une mention déterminante de lieu d'origine pouvant orienter vos recherches.

La présence d'un couple à un recensement, puis celle de l'épouse qualifiée de "veuve" au suivant permettra d'affiner par la suite considérablement la fourchette de recherche du décès de son époux surtout s'il n'est pas décédé dans la commune de résidence habituelle.

AttentionLes femmes peuvent se voir attribuer leur nom de jeune fille, mais également être enregistrées sous le nom de leur mari. On trouvera aussi quelquefois mention conjointe des deux patronymes.

Remarque : Ne jamais négliger la consultation des pages complémentaires éventuelles ; on pourra ainsi trouver par exemple, suite à une demande spécifique d'un préfet une liste nominative complémentaire des habitants d'une commune, décédés et sortis depuis le recensement précédent. On pourra trouver alors mentionnés pour chaque personne son numéro dans l'état nominatif du recensement en question, son année de décès, de départ ou d'arrivée ; une colonne observation précisera même des données très intéressantes sur le lieu du décès "à l'armée" ou plus précisément "à l'armée d'Alger" ; ou, en cas de sortie de la commune, une mention du type "militaire au 1er Régiment d'artillerie", "réside à Paris" "domestique à gage à Versailles", "par mariage demeure à (suit le nom de la nouvelle commune de résidence)" voire "on ignore leur domicile" ou encore "condamné aux travaux forcés" !

Les limites

On ne recense pas, sur les listes nominatives, les hôtes de passage ne résidant pas habituellement dans la commune. Certaines catégories de personnes en particulier en sont exclues : les militaires dans les casernes, les personnes en traitement médical temporaire dans divers centres spécialisés, les détenus, les vieillards, indigents, infirmes, aliénés des asiles publics et hospices, les élèves internes des établissements de formation (publique ou religieuse), les ecclésiastiques, membres de communautés religieuses, les ouvriers étrangers à la commune occupés sur celle-ci  aux divers chantiers temporaires, les réfugiés, les militaires sous les drapeaux …

Le recensement de certaines populations s'avère logiquement difficile : les vagabonds et personnes exerçant des professions ambulantes notamment, comme les forains et mariniers.

Découvrez tout l’intérêt des recensements pour votre généalogie : la consultation des recensementsl'intérêt généalogique des recensementsles données fournies par les recensementsle matériel disponible. Retrouvez facilement les contenus des recensements avec les tableaux récapitulatifs.

Découvrez tout l’intérêt des de l'inventaire après décès pour votre généalogie : la consultationl'intérêtles données fourniesle fil rouge de recherche. Retrouvez facilement les contenus des recensements avec les tableaux récapitulatifs.