Comprendre la généalogie

Exploiter tous les documents

L'état civil a été créé en 1793

il a été obligatoire dans toutes les communes de France. Les registres sont tenus en double exemplaire. L'un est conservé en mairie, l'autre est transmis au Greffe du tribunal qui le dépose aux Archives départementales. La nouvelle loi sur les délais de consultation des archives (juillet 2008) permet de consulter les registres de plus de soixante-quinze ans pour les naissances et les mariages, et une consultation immédiate des registres de décès ou les tables décennales. Pour les registres non consultables, vous pourrez cependant demander à la mairie du lieu de naissance ou de mariage soit des copies intégrales soit des extraits selon que vous êtes ou non des descendants directs des personnes concernées.

Avant 1793

Il faut vous reporter aux registres paroissiaux pour les familles catholiques. Ceux-ci ont souvent été tenus en double exemplaire également et vous pouvez les consulter soit aux Archives départementales, soit en mairie s'ils y ont été conservés. Vous trouverez les coordonnées des principaux dépôts d'archives dans la rubrique Adresses utiles. Ces dépôts détiennent également d'autres types de documents qui peuvent présenter pour vous des axes de recherche si l'état civil fait défaut ou si vos ancêtres vivant avant la Révolution Française n'étaient pas catholiques : archives de la Justice et des Parlements sous l'Ancien Régime (procès, insinuations, déclarations de grossesse), archives administratives (impôts, recensements), archives notariales (successions, inventaires après décès, contrats de mariage…), archives protestantes, archives des prisons ou bagnes, etc…