Comprendre la généalogie

La numérotation d'Aboville

Ce système de numérotation est utilisé pour traiter tous les individus figurant dans une généalogie descendante. On peut indiquer le numéro Sosa-Stradonitz du personnage dont on veut établir la descendance (par exemple, le n° 36).

Chacun de ses enfants portera ensuite le numéro de son père ou de sa mère suivi du numéro de son ordre de naissance :

  • l'aîné le n° 36/1,

  • la cadette le n° 36/2,

  • le benjamin le n° 36/3,

  • etc...

On procédera par addition du numéro d'ordre de naissance pour chaque génération. Dans cet exemple :

  • Les deux enfants de l'aîné porteront les numéros 36/1-1 et 36/1-2.

  • Une lettre permet de différencier les différents lits. L'enfant du premier époux de la cadette portera le numéro 36/2-1a, ceux du deuxième époux porteront les numéros 36/2-2b, 36/2-3b et 36/2-4b.

  • L'enfant unique du benjamin portera le numéro 36/3-1.

On pourra ainsi repérer le nombre de générations séparant un individu de son ancêtre et par quelle branche de la famille il en est issu. Cette numérotation apparaît sur différents documents édités par Heredis : dans la liste de descendance complète, dans la liste de descendance patronymique et dans la liste de descendance paramétrable.