Comprendre la généalogie

Les observations et tableaux rectificatifs

La finalité des listes électorales nécessitant évidemment d'éviter les inscriptions multiples sur plusieurs listes, des mises à jour régulières devaient être réalisées.

Carte electorale française.jpg

À cet effet fut rapidement intégrée une colonne "Observations", dans laquelle pouvaient être ajoutées diverses mentions, du type "parti", "parti à …", "décédé", ou simplement le nom de la commune dans laquelle l'individu en question était parti s'installer.

Le système prévoyant par la suite que l'inscription sur la liste d'une nouvelle commune devait entraîner la radiation de celle de la précédente commune de résidence, des "Tableaux rectificatifs" annuels furent élaborés, incluant deux listes distinctes :

  • les "Additions", faisant apparaître les nouveaux électeurs, accompagnés de mentions du type "venant de …", voire mention précise de l'adresse précédente.
  • les "Retranchements", pour les électeurs radiés, suivis des mentions "radié", "décédé", "parti sans laisser d'adresse", mais aussi quelquefois la mention de la date et du lieu du décès, de la date du départ et de la commune de destination, voire de la nouvelle adresse complète.

AttentionLa loi n'imposant pas aux communes de conserver ces tableaux au-delà de 3 ans, ils peuvent avoir disparu, ou n'être plus disponibles que de manière ponctuelle, sous forme d'échantillons.

Dans la réalité, la plupart des exemplaires anciens ont cependant été conservés en mairie, voire aux Archives départementales, où vous pourrez les découvrir, soit rattachés aux listes principales, soit classés séparément.

J.-M. G.

Découvrez tout l’intérêt des listes électorales pour votre généalogie : l'intérêt généalogiquel'intérêt historique. Retrouvez facilement les contenus des listes électorales avec le  récapitulatif des informations fournies - les observations et tableaux rectificatifs