Comprendre la généalogie

L'intérêt généalogique des listes électorales

Elles sont véritablement intéressantes à partir de 1848 et l'instauration du suffrage universel.

Les listes électorales permettront, exclusivement pour les 19ème et 20ème siècles, de pallier au manque d'information, voire à la disparition éventuelle de registres d'état civil, ou de localiser le domicile d'une personne dans une commune à une époque précise.

Attentionintéressant si l'information n'est pas fournie par les recensements, ou si l'individu a vécu dans une commune sur une période courte située justement entre deux recensements !

Ce que vous n'y trouverez pas

  • les femmes avant 1944
  • les militaires professionnels entre 1871 et 1945
  • les personnes sans domicile fixe
  • les personnes privées de leurs droits civiques

Même si leur principal intérêt réside dans les opportunités offertes en matière de généalogie descendante, les listes électorales, lorsqu'elles fournissent les lieux de naissance (ce qui est malheureusement variable selon les communes), seront également déterminantes en généalogie ascendante.

En généalogie ascendante

Remarque
À partir de 1944, leur utilisation peut s'avérer fructueuse dans le cadre de la recherche des origines d'un enfant abandonné. Si la consultation du dossier peut révéler l'identité de la mère et que vous la retrouviez dans les listes électorales, vous aurez non seulement le lieu de son domicile, mais également ses date et lieu de naissance, piste particulièrement précieuse !

Dans le même ordre d'idées, en remontant année par année la colonne "observations" des listes électorales, et plus sûrement la partie spécifique intitulée "additions" des "tableaux rectificatifs", vous finirez par découvrir la commune de résidence précédente d'un individu fraîchement installé dans une autre.

Consultez les listes électorales pour découvrir l'origine d'un individu installé dans une autre localité.

  • Si l'un de vos ancêtres est né dans une commune, mais qu'aucun acte d'état civil rencontré ne fournisse d'information sur l'origine des parents.
  • Si la famille s'est trouvée recensée à une période où le lieu de naissance n'était pas mentionné.
  • Si la famille n'a pas résidé assez longtemps à cet endroit pour apparaître dans les recensements (passage éclair d'un couple dans une commune, où le père était employé aux chemins de fer…).
  • Dans tous ces cas, le lieu de naissance du père peut apparaître sur les listes électorales !

decretEn généalogie descandante

L'intérêt de ces listes est indéniable, notamment dans l'optique des fortes migrations familiales de la période 1870–1914.

Vous pourrez, en complément des recensements :

  • Localiser des cousins, voire, plus généralement, tous les porteurs de votre patronyme.
    Les listes s'avèreront déterminantes en l'absence de recensements, en particulier au cours de la période clé située entre 1911 et 1921, où, en raison de la première guerre mondiale, les recensements n'eurent pas lieu.
    Les listes électorales des années 1914 et 1919, elles, existent bel et bien !
  • Suivre à la trace sur une période plus ou moins longue, par le dépouillement suivi et systématique d'une commune donnée, les changements de domicile d'un individu, d'un couple, voire de plusieurs générations et branches de cette famille :
    • documenter les changements d'adresses dans la commune, ou, en cas de déménagement,
    • découvrir le lieu où s'est rendu un individu
      La colonne "observations" des listes électorales, ou, plus sûrement, la partie spécifique des "tableaux rectificatifs" intitulée "retranchements" vous permettra par exemple, en l'absence de mentions marginales exploitables sur un acte de naissance, de retrouver la trace d'une branche partie s'établir dans une autre commune.
  • Vous ne parvenez pas, pour une raison ou pour une autre [manque d'intérêt, inscription sur liste rouge, etc.], à entrer en contact avec un cousin supposé ? Vous pourrez espérer, malgré tout, grâce aux listes électorales de son lieu de résidence, déterminer sa commune d'origine, puis éventuellement celle de son père, jusqu'à le relier finalement à une branche connue de l'arbre familial.
  • Après 1944, possibilité d'identifier des femmes mariées, mais dont le nom de jeune fille, repris dans les listes, vous permettra de les rattacher, elles aussi, à votre généalogie.

Mon conseil

Vous pourrez en particulier, par cette méthode, traiter de manière relativement exhaustive, et d'autant plus aisément que le patronyme s'avèrera souvent rare dans la nouvelle région d'implantation, les descendances de membres de la famille partis s'installer loin du berceau familial [information souvent révélée par les mentions marginales de leurs actes de naissances].

Découvrez tout l’intérêt des listes électorales pour votre généalogie : l'intérêt généalogiquel'intérêt historique. Retrouvez facilement les contenus des listes électorales avec le  récapitulatif des informations fournies - les observations et tableaux rectificatifs