Autour de la généalogie

Des anecdotes

Les congés payés en quelques chiffres

Selon une étude de l'OIT (Organisation Internationale du Travail) 4 milliards de travailleurs partaient en vacances à la fin des années 90, 500 millions de plus qu’en 1980. Parmi les pays les plus généreux en matière de congés payés figurent la Finlande (39 jours de congés payés par an), l'Autriche (38 jours) et la Grèce (37 jours). La France, avec 36 jours, se retrouve en quatrième position, ex aequo avec le Portugal, l'Espagne et la Suède.

Un accueil qui n’est pas unanime

Dès l’été 1936, ceux qui l’ont pu ont souhaité profiter de ce nouvel espace de liberté : 15 jours sans se rendre à l’usine ou au bureau !
Une des destinations favorites des « congés payés » a été la côte normande, plus accessible pour les Parisiens. Or elle était de longue date le lieu de villégiature favori des aristocrates. Lorsque les résidents habituels de Cabourg ou Deauville ont vu arriver cette nouvelle clientèle en casquette, sortant le casse-croûte et la chopine pour le pique-nique en famille, ils ont souvent fermé leurs belles villas pour partir vers des destinations plus lointaines.
Ce même mécontentement des habitués s’est manifesté à Cannes où les vacanciers aisés ont signifié leur « répugnance » pour ces jeunes venus à vélo qui plantaient leur tente de camping improvisée près des plages ou dans la campagne de l’arrière-pays.

Déjà la logistique des grands départs

Sur le PLM, pour les seules journées des 11 et 12 juillet 1936, les dépôts de Paris, Laroche, Dijon, Avignon et Marseille ont dû fournir environ 200 machines supplémentaires ; sur l’ensemble du réseau, 406 machines supplémentaires ont été utilisées pendant ces deux journées.
Au départ de la gare Montparnasse, les 31 juillet et 1er août 1936, 134 trains ont transporté 68 555 voyageurs (8 088 vers Granville, 16 221 vers les plages du sud-ouest, 44 246 vers la Bretagne).
Dès 1937, certains jours ont été interdits aux porteurs de billets populaires, aux dates de départ et de retour des vacances ainsi que pour le 15 août.