Les Nouveautés HEREDIS       Questions généalogiques

Au sommaire

Bleu

Ce mois-ci le bleu est à l'honneur !
La Lettre Heredis prend des allures royales. Jadis, au temps des Capétiens, la couleur bleue était celle de la noblesse. Parce qu'il était rare ou parce qu'il était la couleur des vêtements de la Vierge, le bleu était roi !
Baptisé Heredis bleu par les bêta-testeurs, le nouveau logiciel Heredis pour Mac revêt son col bleu ! Certains vont me dire que ça change du vert ! Ou alors d'autres, plus fleurs bleues, auront peut-être une certaine nostalgie à délaisser le vert.
Qu'à cela ne tienne ! Le 21 novembre prochain, les MACeux plongeront dans la Grande Bleue et Heredis détiendra le ruban bleu.
En attendant, mettez-vous au bleu sur www.heredis.com
Allez les bleus !

Audrey Cavalier


Heredis pour Mac, déjà un succès !

Nouveautés Heredis

Comme vous le savez déjà, Heredis pour Mac sera officiellement lancé le 21 novembre prochain sur www.heredis.com.
Ce nouveau logiciel, en bêta test public depuis le mois de juillet, rencontre déjà un franc succès !

Nous sommes persuadés que cette version est la meilleure solution généalogique pour Mac à ce jour. Non seulement parce qu'elle est truffée de fonctionnalités innovantes et uniques, mais aussi parce que l'addition de toutes ces fonctionnalités fait de Heredis un logiciel incomparable.

Ne vous fiez pas seulement à notre avis, mais lisez plutôt les nombreuses réactions suscitées par ce nouveau logiciel.

 

Presse spécialisée

Le n° 71 du magazine Vous et votre Mac propose à ses lecteurs une étude comparative entre plusieurs logiciels de généalogie pour Mac "... je vous recommande Heredis ne serait-ce que pour le choix de ses modèles de présentations graphiques et son outil de recherche et de mise en ligne". Avec une note de 4,5 sur 5, Heredis arrive en tête de classement !


Le site de La Revue Française de Généalogie consacre un bel article sur Heredis pour Mac. Guillaume de Morant précise que "Heredis est l'un des rares éditeurs de logiciels de généalogie à proposer une version spécifique Mac" et qu'il "a donc été repensé de A à Z". Enfin, il note que "l'interface simplifiée autorise désormais des personnalisations de l'espace de travail en toute souplesse".

 

Blogs

MacGénération, 1er média français dédié au Mac et à Apple, informe ses lecteurs sur la sortie du nouveau logiciel Heredis : "La sélection des critères de recherche disponible dans la palette Individus offre la possibilité de retrouver plus rapidement une personne ou un groupe de personnes. La gestion des fichiers et des "listes éclairs" ont également été améliorées de manière à faciliter la tâche du généalogiste".

Mac4Ever
Principalement un des meilleurs sites d'actualité Apple, Mac4Ever considère Heredis comme "un logiciel fort complet".

 

Utilisateurs sur les forums

"Je suis pas mal emballé par le logiciel. Il a l'air bien foutu" Arnold26
"Vive la version finale de Heredis et un éventuel support ipPhone/iPad ?" Workingtitle
"J'utilise cette version pour Lion depuis qu'elle est sortie et elle est superbe" Zebulonqc
"Je suis très heureuse d'avoir enfin une nouvelle version c'est vraiment super. Une grande amélioration. Merci." Francine
"La prise en main est assez intuitive et donc rapide. La saisie de groupe est un vrai plus !" Micath

» En savoir plus

Haut


Vient de paraître dans la Boutique Heredis !

Nouveautés Heredis

Rendez-vous dans la Boutique Heredis pour découvrir le dernier numéro spécial de La Revue Française de Généalogie : Les bibliothèques.
Pour compléter une généalogie ou contourner un obstacle non résolu par les bibliothèques d'archives, les bibliothèques publiques ou encore la Bibliothèque nationale de France, restent souvent des ressources incontournables pour enrichir vos travaux.

Bénéficiez de méthodes de recherche avec ce numéro spécial !

Alors pour 8 € seulement, frais de port gratuits, vous avez sous la main une mine d'or pour retrouver vos ancêtres !

» En savoir plus

Haut


Rendez-vous à Nîmes !

Nouveautés Heredis

Audrey et Rocky auront le plaisir de participer les 12 et 13 novembre à l'une des plus grandes rencontres généalogiques du sud de la France : les 14e Journées Généalogiques du Gard à Nîmes au Stade des Costières organisées par l'Union des Généalogistes du Gard. Venez leur rendre visite sur le stand 13-14, vous pourrez assister à des démonstrations du nouveau logiciel Heredis pour Mac ! Nous serons très heureux de vous rencontrer pour échanger à propos de votre généalogie et vous présenter les nouveautés.

Vous découvrirez aussi les 1 000 m2 de surface généalogique et ferez connaissance avec quelques-unes des 40 associations présentes. Le salon ouvre ses portes de 9h à 18h et l'entrée est gratuite ! Alors, profitez de ce rendez-vous annuel qui attire chaque année un peu plus de monde, pour allez plus loin en généalogie.

» En savoir plus

Haut


BSD pour Tous

Autour de la généalogie

De gauche à droite : Tahiti, Jimbo et Jacqueline

Nous sommes heureux de vous annoncer que le forum BSD pour Tous va bientôt compter ses 1 000 jours d'existence ! C'est en 2009 qu'un groupe de passionnés de généalogie décide de mettre en ligne un forum dédié à la généalogie et plus particulièrement aux logiciels BSD Concept. Bien plus qu'un forum, une main tendue, puisque leur devise n'est autre que "Donnons-nous la main pour que tout le monde y arrive".
Aujourd'hui, la liste BSD pour Tous est un endroit incontournable pour le monde généalogique. Sa convivialité, sa richesse, mais aussi son excellence font de ce forum un franc succès. Vous êtes plus de 2 300 utilisateurs soit plus de deux nouveaux inscrits par jour. 79 077 messages y ont été postés soit 80 nouveaux messages par jour.

Voici pour votre plus grand plaisir, la présentation des piliers de cette belle aventure :

Tahiti, l'initiateur de cette liste, a 45 ans. Père de 5 enfants, il a commencé sa généalogie en novembre 2004. C'est alors qu'il s'est rendu compte qu'il n'était pas si facile de retrouver une réponse parmi les nombreux messages des forums et que les réponses n'étaient pas souvent adaptées à la personne qui les posait... il a donc eu l'idée de créer celui-ci.

Jacqueline, a 62 ans, est mère de trois enfants et grand-mère d'un petit-fils de 7 ans. Elle démarre sa généalogie avec l'aîné de ses garçons en 1983. À l'époque, elle n'avait pas de logiciels. L'informatique n'en était qu'à ses balbutiements. Elle a donc conservé tous ses dossiers en papier qu'elle aime encore regarder.
La mise en ligne des Archives a redonné une seconde vie à sa généalogie : "cela m'a reboosté, j'ai pu ainsi remonter de mon coté".
Elle participe activement à l'aventure BSD pour Tous afin d'apporter un plus aux utilisateurs et rendre plus accessible l'utilisation des logiciels BSD.

Jimbo, 37 ans, a commencé sa généalogie pour ses deux grands garçons voilà bientôt 3 ans. "J'ai fait un peu le tour des logiciels du marché, et pour une première, je me suis lancé sur Heredis, séduit par l'ergonomie du logiciel". Il est conscient, comme tout produit, qu'il n'est pas parfait, c'est d'ailleurs l'une des raisons qui l'a poussé à participer activement à ce forum.

Ces trois acolytes totalement différents, mais très complémentaires font aussi partie des Animateurs du forum Heredis.
Toute l'équipe les remercie pour cette belle initiative !

» En savoir plus

Haut


Gagnez un abonnement aux Services + !

Planète Généalogie : le site du mois

Le site Planète Généalogie gagnant du moisExtrait du site de Didier : "Je suis sorti de la ville de Martigues, pris une route à travers la colline qui surplombait le port pétrolier de Lavéra et je suis descendu jusqu'au petit village de la Couronne sur la Côte Bleue. Ce fut une surprise que de trouver des siècles plus tard autant de traces du passage de mes ancêtres..."

Hormis le fait que le site du mois Planète Généalogie soit un véritable délice tel un roman que l'on savoure au fil des pages, Didier met en exergue tout un pan de son histoire avec beaucoup de précisions. Découvrez la vie de ses ancêtres à travers de nombreux albums photos, flânez sur les sites préférés de ce passionné de généalogie et entrez au coeur des généalogies Roubaud, Ravello et Dominge.

Toute l'équipe Heredis remercie et félicite Didier pour son site riche en informations, ses sources multiples ainsi que ses illustrations attractives, et est heureuse de lui offrir un abonnement aux Services +.
Alors, vous aussi profitez de cette occasion pour faire de votre site le reflet de l'excellence de votre travail. Si vous êtes choisi, vous pourrez, vous aussi, bénéficier des Services + pour faire des recherches hyper pointues, publier des albums photo ou sauvegarder vos fichiers Heredis en ligne...

Découvrez le site du mois et faites encore mieux !
N'attendez plus, et publiez votre généalogie gratuitement sur www.planete-genealogie.fr !

» Proposer votre site Planète Généalogie

Haut


Georges Di Meglio

Blockeel et Soulat

L'origine des noms par Georges Di Meglio

Georges a sélectionné des patronymes parmi les très nombreuses demandes que vous lui avez adressées. Il vous dévoile tout sur leurs origines, leurs variantes, les recherches qui ont été effectuées, les personnages qui ont porté ces noms et les données démographiques de ces patronymes. Découvrez vite ce que cette rubrique va vous apporter !

Patronyme : BLOCKEEL

Origine : Nom de famille flamand, très rare en France, dérivé de l'ancien français « bloquel » devenu... » Lire la suite

Patronyme : SOULAT

Origine : Très présent dans le Cher et issu de noms de lieux de Charente et de Creuse, ce nom... » Lire la suite

Haut

» Proposer votre nom


La généalogie de Tintin

La rubrique Infos de La Revue Française de Généalogie

La généalogie de Tintin

De Bécassine à Astérix, les personnages de fiction créés à l'intention des enfants, et notamment ceux de l'univers de la B.D., se voyaient régis par des règles très particulières, proposant aux enfants des héros dans lesquels ils pouvaient facilement se projeter.

Ces règles faisaient ignorer et proscrire à la fois tout mariage et toute filiation – Mickey et Donald n'ont ainsi que des fiancées, des neveux et des oncles, mais ni enfants ni parents, l'autorité d'un oncle étant par principe moins contraignante que celle des parents – et plus généralement la sexualité. Il faudra finalement attendre les Simpson, pour se trouver enfin en face d'une famille complète et classique.

Il en va de même pour les personnages de Tintin et pour Tintin lui-même, tant chez Hergé que chez Spielberg (dont le film est à l'affiche ce mercredi). Les familles classiques y sont exceptionnelles : on note celle de Séraphin Lampion, avec parents, grand-mère et ribambelle d'enfants, ou celle de Wang, le Chinois, ayant une épouse et un fils. Les couples sont rares : M. Boullu, le marbrier, et sa femme ; le roi et la reine de Syldavie… Les filiations sont elles aussi peu nombreuses : Abdallah et son père, l'émir...

Les états civils eux-mêmes sont plus que sommaires. C'est tout juste si l'on connaît le prénom du capitaine Haddock (Archibald) et du professeur Tournesol (Tryphon). De Tintin lui-même, lancé en 1929, après de brefs et timides débuts, trois ans plus tôt, sous le nom de Totor, on ne sait rien, si ce n'est son adresse : au 1er étage du 26 de la rue du Labrador, à Bruxelles.

Reste le cas des Dupont/d, reconnaissables à leur moustache, l'une droite, en forme de D incliné, et l'autre troussée en forme de T inversé, à l'image de l'orthographe de leur nom. Un cas bien complexe et intrigant. Sont-ils frères ? Frères jumeaux ? On sait seulement qu'ils habitent le même appartement et rien n'interdit d'imaginer qu'ils aient été victimes d'une de ces si courantes erreur d'état civil…

Ces deux derniers personnages auraient été inspiré à Hergé (Georges Rémi) par ceux de son père et de son oncle, eux-mêmes jumeaux : Alexis et Léon, enfants naturels de (Marie Barbe) Léonie Dewigne, fille d'une domestique qui travaillait au château de Chaumont-Gistoux, au service des comtes Errembault de Dudzeele. Deux jumeaux qui semblent avoir été les enfants du fils de la maison, futur diplomate, mais qui seront reconnu par Philippe Remi, un ouvrier imprimeur que Léonie épousera en 1893 (voir la belle généalogie mise en ligne sur GeneaNet par Arthur Degelle).

Mais dans le monde d'Hergé, le plus bel ancêtre reste sans nul doute celui du capitaine Haddock, seul héros à avoir une ombre de généalogie, avec le chevalier François de Hadoque, capitaine de la Marine royale sous Louis XIV et propriétaire du château de Moulinsart, dont Hergé avait tiré le nom de celui d'un hameau de la commune de Braine-l'Alleud, limitrophe de Waterloo, au sud de Bruxelles.

© Sony Pictures Releasing France

Haut

» Consulter le site de La Revue Française de Généalogie


Monsieur 100 000 volts !

Généalogie célèbre en partenariat avec Généalogie Magazine

Gilbert BecaudSurnommé Monsieur 100 000 volts pour son sens aigu du swing, Gilbert Bécaud, chanteur, compositeur, mais aussi acteur, est né à Toulon en 1927. François Gilbert Léopold Silly de son vrai nom, a emprunté son nom de scène à son beau-père. Abandonné très tôt par son père, il trouva alors réconfort auprès de celui qu'il considéra toute sa vie comme son vrai père, Louis Bécaud.

C'est grâce à sa mère musicienne que Gilbert se lança brillamment dans la musique pour intégrer le conservatoire de Nice à l'âge de neuf ans.
À la fin de la guerre, durant laquelle il a rejoint la Résistance, il se fait engager dans des cabarets parisiens. Il n'a pas vingt ans.
Sa rencontre avec la Môme Piaf est déterminante pour sa carrière. Il écrit pour elle le titre Je t'ai dans la peau qui a tout de suite plu à la chanteuse. Ensuite Gilbert Bécaud enchaîne les succès et écrira son plus grand tube en 1961 avec Et maintenant.

Eh bien maintenant, cet artiste, pour qui on cassait les fauteuils de l'Olympia, reste dans le coeur des français un homme au talent formidable. Un homme dynamique, nerveux et suractif. Un homme au cou duquel pendait une cravate à pois.
Ses quelques 400 chansons ont marqué les esprits. Père de six enfants, sa personnalité originale l'a conduit à être un homme de scène, mais quand il n'y était pas, c'est sur une autre Seine que sa vie se passait... à bord de sa péniche.

Patronymes étudiés : Bécaud – Costa – Evezard – Gimelli – Guignard – Jardin – Lacaille – Liot – Noël – Palemeri – Silly 

Haut

» Retrouver cette généalogie sur le site Heredis


Réponses de Pros

Les réponses de la CGP à vos questions généalogiques

Ce mois-ci les généalogistes professionnels de la Chambre des Généalogistes Professionnels (CGP) ont répondu à vos nombreuses questions. Prenez connaissance des réponses qu'ils ont apportées en cliquant sur les liens.


Question de Jean Pharisa : Soldat en 1914-1918

Je recherche des informations sur deux de mes ancêtres, à savoir :
Un certain Pierre Pharisa, fils de Louis
Louis Pharisa
(date de naissance et date de décès inconnu)
En 1924, il habitait au 124 de la rue Compans, à Paris.
Selon le faire-part de décès de son père (Jean-Jacques Pharisa 1832-1924), il devrait avoir eu plusieurs enfants.
Jean-Jacques habitait Place Dauphine à Paris, dans l'île de la Cité et il a été enterré dans le caveau familial du cimetière Montparnasse.
Pierre Pharisa
(date et lieu de naissance ainsi que date et lieu de décès inconnus)
D'après une enveloppe (sans document à l'intérieur), il se trouvait en 1918 dans une caserne de Rennes, au 91è régiment d'infanterie, école des élèves caporaux, 4è escouade.
Le 30 octobre 2005, la mairie de Rennes m'informe qu'elle n'a pas trouvé trace de Pierre Pharisa dans ses archives.
Les recherches entreprises dans différentes mairies de Paris où habitait Louis, son père, n'ont rien donné non plus.
Je serais très heureux si quelqu'un pouvait trouver une solution à mes recherches.

» Lire la réponse de Laurence Abensur-Hazan, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Question de Gilbert Giroud : Conseiller municipal

Mon grand-père paternel aurait été Conseiller municipal d'Ambérieu-en-Bugey aux alentours des années 1900. Comment en avoir la certitude?
Merci de votre réponse.

» Lire la réponse de Annie Bouyer-Giroud, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Question de Michel Pagès : Orphelin de mère

Un de mes arrières grands-pères, Claude Morlet, est né à Paris le 9 octobre 1845. À la suite du décès de sa mère, il à été envoyé en nourrice à Avesnes-sur-Helpe (59) le 26 septembre 1846.
Qui peut me faire savoir où il a été mis en nourrice et qui l'a adopté.
Merci pour les renseignements possibles.

» Lire la réponse de Laurence Abensur-Hazan, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Question de Catherine Pinault : Date de décès

Bonjour,
Sur un acte de mariage datant de 1964, donc très récent, il est écrit : Xavier né le à fils majeur de Henri et Elisabeth son épouse décédés .........................d'une part.
Les dates de décès ne sont pas indiquées.
Aucune mention de ces décès n'est faite dans l'acte ensuite. Les mairies de naissance de ces deux personnes n'ont pas connaissance des dates de décès non plus.
Comment est-ce possible de ne rien indiquer sur un acte de mariage et pourquoi ?
Merci pour vos suggestions ou conseils.

» Lire la réponse de Annie Bouyer-Giroux, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Question de Ange Hamon : Grand-père

Mon grand-père HAMON François Louis né le 18 janvier 1873 à LORIENT de Ange-Marie et de ROBIN Noémie Élodie
A divorcé le 24 janvier 1907 - Mariage dissous par le Tribunal civil de Brest suivant Jugement en date du 24 janvier 1907. Etait ajusteur au Port. Malgré mes recherches dans les cimetières de Lorient dans les mairies de Brest de Lorient ainsi que dans les archives du port de Lorient, je n'ai aucune trace. Comment puis-je trouver son décès, lieu, date, etc... Merci pour tous les renseignements que vous pourrez me fournir.

» Lire la réponse de L. Abensur-Hazan, A. Bouyer-Giroux et S. Dubois, Membres de la CGP

Question de Jean-Claude Isoard : Actes paroissiaux de mariage

À la recherche d'un acte de mariage dans le Haut Beaujolais, j'ai trouvé un acte aux noms recherchés.
Cet acte ancien (1673) est difficile à lire, mais à la place de la formule rituelle :"J'ay accordé la bénédiction nuptiale... je lis : "J'ay accordé la rendue...".
Pourriez-vous me dire quelle est la signification d'une telle formule ? Puis-je considérer cet acte comme l'acte de mariage que je recherchais ?
Merci d'avance pour vos éclaircissements.

» Lire la réponse de Annie Bouyer-Giroux, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Question de Jean-Marie Pele : Ancêtre

J'ai une énigme à vous soumettre :
Mon arrière-grand-mère maternelle, DUMENIL Marie Madeleine me pose problème :
Naissance le 28-02-1745 à NANTES de père inconnu et de DUMENIL Marie (22 ans) dite de DUMENIL François et de MOREL Marie de La MEILLERAYE de Bretagne- il n'y a aucune trace de DUMENIL ET MOREL dans cette ville de 1800 à 1850.
Mariage le 28-03-1874 à LA ROCHELLE avec POUPINEAU Louis Aimé. Elle est dite de père inconnu et de DUMENIL Marie.
Le couple est allé à ANGOULEME où ma grand-mère est née puis à MILLAU ou POUPINEAU Louis Aimé est décédé.
DECES le 28-10-1918 à SAINT-MANDE. Sur l'acte elle est dite née à NANTES le 28-02-1845 ce qui est conforme, mais de DUMENIL Louis et de DAUMENIER Marie.
Je n'ai pu trouver à NANTES avant 1902 le décès de sa mère, DUMENIL Marie
Pourquoi cette différence entre deux actes et comment faire pour aller plus avant ?

» Lire la réponse de Jean-François Stives, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Question de Paul Morse : État-civil consulaire

J'ai un ancêtre, Rodolphe Charles Jules MARCILLY, né le 8 février 1871 à Odessa (alors en Russie) dont au moins un des parents était français. Sa mère s'appelait Julie Marie ZÉNART, mais sa nationalité n'est pas précisée. Un acte de reconnaissance intervenu beaucoup plus tard mentionne que cette naissance avait été inscrite au Consulat de France d'Odessa le 18 février 1871. Où pourrais-je consulter l'état civil consulaire de cette période, et connaître sa filiation ?

» Lire la réponse de Laurence Abensur-Hazan, Membre de la Chambre des généalogistes professionnels

Service gratuit : Questions généalogiquesChaque mois, retrouvez dans votre Newsletter les conseils de généalogistes professionnels, membres de la Chambre des Généalogistes Professionnels. Ils vous donnent des pistes pour vous aider à résoudre des problèmes que vous pouvez rencontrer au cours de vos recherches.

Posez votre question en cliquant sur le lien ci-contre. Si elle présente un intérêt général, elle pourra être sélectionnée.
N'oubliez pas que pour vos questions personnelles, vous pouvez vous adresser directement aux généalogistes professionnels sur leur site Internet afin de recevoir un devis
(Site Internet de la CGP).

Haut

» Retrouver toutes les réponses de la CGP ou poser une question